mercredi 28 mars 2012 13:30 | Par Pure People
Le business des humoristes français

Nicolas Bedos : l'humour noir vaut de l'or



Nicolas Bedos, la polémique lui rend bien. (© Nicolas Bedos lors de l’avant-première du film Les Infidèles, à Paris, en 2012 © BestImage)
Suivant
Précédent
Précédent
  • Yves Lecoq, les Guignols, mais pas que... (© Yves Lecoq monte les marches du 64e Festival de Cannes © Jacovides-Borde-Moreau/BestImage)
  • Jean-Marie Bigard, l'un des comiques les plus rentables de France. (© Jean-Marie Bigard interprète son nouveau spectacle, à Paris en 2006 © Coadic-Guirec/Bestimage)
  • Nicolas Bedos, la polémique lui rend bien. (© Nicolas Bedos lors de l’avant-première du film Les Infidèles, à Paris, en 2012 © BestImage)
  • Fabrice Eboué, un salaire en hausse (© Fabrice Eboué sur le plateau du Grand Journal, en mai 2011 © Abaca)
Suivant
Nicolas Bedos lors de l’avant-première du film Les Infidèles, à Paris, en 2012 © BestImageAfficher les vignettes
Précédent10 of 11Suivant
Partager cette galerie

Le chroniqueur incisif, qui est aussi écrivain et metteur en scène, fut la véritable révélation de l'année 2011 : avec sa Semaine Mythomane diffusée dans l'émission Semaine Critique, il a fait des merveilles.

Rentable et polémique, Nicolas Bedos aurait refusé une offre de Canal+, qui lui aurait proposé 30 000 euros mensuels pour intégrer l'équipe du Grand Journal de Michel Denisot. Il a préféré devenir chroniqueur dans l'hebdomadaire Marianne, pour un salaire qui n'a pas été dévoilé.

publicité

RemonterDescendre

convertisseur de devises

  • Tableau Multidevise

    Ce tableau multidevise présente les taux de change des six devises les plus répandues.

facebook

liens partenaires