Mise à jour : mercredi 28 décembre 2011 19:10 | Par AFP

Le Crédit Mutuel se renforce en Belgique en achetant Citibank Belgium

Petit acteur du secteur bancaire en Belgique, le Crédit Mutuel Nord Europe (CMNE) va s'emparer de Citibank Belgium, filiale de l'américaine Citigroup, une acquisition qui doit lui permettre de se renforcer sur ce marché en mettant un pied dans le crédit à la consommation.


Le logo de Citigroup

CMNE Belgium, filiale à 100% de CMNE, l'une des 18 fédérations régionales du Crédit Mutuel, a annoncé mercredi avoir conclu un accord pour racheter la banque de détail belge de Citigroup.

Le montant de la transaction n'a pas été révélé mais elle "devrait se chiffrer à plusieurs centaines de millions d'euros et serait une des plus grosses de l'année en Belgique", selon le quotidien économique belge L'Echo.

L'opération devrait se faire "dans le courant du deuxième trimestre 2012" et "ne devrait pas influencer les revenus nets de Citi", a indiqué de son côté le géant bancaire américain.

Cette cession "est la preuve du succès continu de Citi visant à réduire les actifs et activités au sein de Citi Holdings d'une manière économiquement rationnelle", a-t-il affirmé dans un communiqué.

Affaibli par la crise des crédits américains à risque ("subprime") déclenchée en 2007, Citigroup a créé une structure, Citi Holdings, rassemblant ses activités et actifs non stratégiques à vendre. Ses services tournés vers la consommation des particuliers en Europe occidentale en font partie.

L'établissement a précisé qu'il restera présent en Belgique auprès des grandes entreprises et des clients institutionnels.

Pour le Crédit Mutuel Nord Europe, qui couvre le Nord-Pas de Calais, la Picardie, la Champagne-Ardenne et le Luxembourg, cette acquisition est une opportunité pour se faire une place sur le marché belge, où elle est installée depuis 1999 via sa filiale BKCP.

Avec un bilan de 3,7 milliards d'euros et une part de marché de 1% dans la banque de détail, BKCP est l'un des nombreux petits acteurs qui tentent de se faire une place au côté des mastodontes comme ING, BNP Paribas Fortis, Dexia ou KBC, a expliqué à l'AFP Jacques Favillier, membre du conseil d'administration de CMNE Belgium chargé des négociations.

La taille de Citibank Belgium est similaire, avec un bilan de 3,1 milliards d'euros en septembre. Son intérêt stratégique tient en partie au fait qu'elle compte 198 points de vente et 500.000 clients contre 70 points de vente et 120.000 clients pour BKCP.

Cette reprise "est clairement axée sur la poursuite de notre expansion, notamment dans le nord de la France et en Belgique que nous considérons comme notre deuxième marché domestique", a estimé Eric Charpentier, directeur général du Crédit Mutuel Nord Europe dans un communiqué.

Surtout, les deux établissements sont complémentaires, "l'un vendant des produits bancaires courts (Citibank, avec le crédit à la consommation) et l'autre des produits bancaires longs" puisque BKCP octroie des crédits hypothécaires et des crédits d'investissement aux particuliers et aux indépendants, a souligné M. Favillier.

"Nous n'avons pas l'intention de faire de plans de licenciements à l'occasion du rachat d'une banque par une autre", a assuré l'administrateur. "Les économies d'échelle ne sont pas la raison de l'acquisition, il s'agit de synergies commerciales de développement".

"Le but est de devenir un acteur de taille moyenne en capitalisant sur les forces respectives des deux banques et notamment sur celle de Citibank dans le crédit à la consommation", où elle fait 18% de part de marché.

L'acquisition d'activités appartenant au géant américain n'est pas une première pour le Crédit Mutuel: en 2008, le groupe mutualiste avait franchi le Rhin via le rachat pour 4,9 milliards d'euros à Citigroup de sa filiale de banque de détail allemande, rebaptisée depuis Targobank.

sur le même sujet

publicité

RemonterDescendre

convertisseur de devises

  • Tableau Multidevise

    Ce tableau multidevise présente les taux de change des six devises les plus répandues.

facebook

liens partenaires